Le Forum Néo-média, une rencontre autour du numérique

Le 15 février 2013 s’est déroulé à l’IUT Michel de Montaigne de Bordeaux, le 7ème forum néo-média. Des centaines de professionnels, d’anciens élèves, de professeurs et d’élèves ont été invités. Malheureusement, pour le bon fonctionnement du forum des élèves devaient s’occuper de la mise en place des buffets, ce qui fut mon cas. Je n’ai pu assister qu’au premier débat sur les enjeux juridiques et les perspectives techniques pour le Cloud et le BigData. Ce débat était mené par deux exposés courts présentés par Aadel BENYOUSSEF et Daniel LASSERRE. Puis sont venues des moments questions-réponses entre les intervenants et l’audience.

L’idée d’avoir mis l’écran pour afficher les tweets en temps réels était une bonne idée car on affichait les réactions de l’audience même si certaines fois les tweets postés n’avaient aucun rapport mais ce sont des faits inévitables. 

proxy

Le débat était très intéressant, ponctué de touches d’humour apportées par les intervenants et par notre présentateur M. Cattelain. Le débat était très actif et c’est ce qui avait réussi à capter notre attention.

Puis après ce premier débat il a fallu s’occuper de l’organisation des buffets pour les pauses entre les débats. J’ai la chance d’avoir un point de vue interne sur cette organisation. Les répartitions des tâches étaient un peu anarchiques. Le plus souvent on ne savait pas très bien qui devait faire telle tâche ou telle autre et par conséquent certaines personnes se sont retrouvées à faire des tâches qui ne leurs étaient pas assignées. De plus, malheureusement, le forum néo-média a eu un retard dans son programme et ces accumulations ont mené à un retard de plus d’une heure. Cependant l’organisation entre les personnes qui se sont investies dans la mise en place des buffets a été plutôt efficace. Nous avons veillés à ce qu’aucun plateau ne reste vide.

buffet

© Flickr src bordeaux

Personnellement j’attendais de ce forum une occasion de me créer une petite liste de contact pour des stages. J’espérais pouvoir approcher des professionnels et avoir leur vision du travail ou leur vision sur cette formation. Pourtant le problème était le manque de temps, nous étions sans cesse occupé et les professionnels n’avaient pas forcément de temps à nous consacrer. De plus on ne savait pas trop quel professionnel travaillait dans quel type d’agence donc on ne pouvait pas trop allait vers les gens pour demander des possibilités de stages.

Pour résumer l’organisation des tâches a été un peu difficile mais les problèmes se sont réglés rapidement. Les débats étaient captivants et il y avait une bonne interaction avec l’audience. Le petit point faible reste l’anonymat des professionnels qui ont assistés au forum car on ne savait pas très bien quel travail ils faisaient et dans quelle entreprise.

Publicités